Sous le pseudo de Léo se cache un ex-professeur de français, pré-pensionné depuis peu.

Lire a été pour lui une agréable obligation professionnelle mais aussi un loisir délectable, une passion !

A présent qu'il a du temps devant lui, il souhaite partager ses plaisirs de lecteur, ses coups de cœur, ses avis personnels, ses comptes-rendus de lecture... sans prétention aucune!

Simplement partager... et quel meilleur lieu que la bibliothèque communale , une librairie et un blog pour y déposer les quelques« fiches » qu'il a rédigées ?




jeudi 17 décembre 2009

TEULÉ, Jean, Mangez-le si vous voulez, Julliard, 2009


16 août 1970, c'est la foire dans le petit village de Hautefaye en Dordogne. Alain de Monéys, 28 ans, s'y rend pour régler quelques affaires et rencontrer ses amis avant de partir en Lorraine com­battre les Prussiens. Un malentendu, une méprise déchaîne la population qui prend Alain pour un pro-Prusse. C'est l'hystérie générale : horreur, malheur ! Folie générale. C'est à celui qui le rouera de coups, le piquera, le torturera... le mieux jusqu'à le brûler et le manger. « On ne sait pas ce qui nous a pris » diront les gens le lendemain. Bêtise humaine et instinct grégaire qui poussent des braves gens à commettre l'irréparable. Cette bourgade de Hautefaye a d'ailleurs gardé depuis le nom de « village cannibale ». Attention, les descriptions de Teulé sont parfois insoutenables ! Je ne pense pas que les habitants actuels de Hautefaye soient très reconnaissants à Jean Teulé d'avoir remis cette affaire en mémoire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire