Sous le pseudo de Léo se cache un ex-professeur de français, pré-pensionné depuis peu.

Lire a été pour lui une agréable obligation professionnelle mais aussi un loisir délectable, une passion !

A présent qu'il a du temps devant lui, il souhaite partager ses plaisirs de lecteur, ses coups de cœur, ses avis personnels, ses comptes-rendus de lecture... sans prétention aucune!

Simplement partager... et quel meilleur lieu que la bibliothèque communale , une librairie et un blog pour y déposer les quelques« fiches » qu'il a rédigées ?




jeudi 17 décembre 2009

LOUKIANENKO, Sergueï, Les sentinelles de la nuit, Ed. Albin Michel, 2006


Moscou 1998, Anton s'apprête à réaliser sa 1ère opération en affrontant un couple de jeunes vampires. Anton est un « Autre », doté de pouvoirs magiques. Il est une sentinelle de la nuit parce qu'il a choisi d'intégrer le clan des « Clairs », celui de la Lumière. De l'autre côté, il y a les sentinelles du jour, les « Sombres ». Chaque camp se doit de protéger le fragile équilibre entre le bien et le mal et ainsi éviter que le monde des humains ne tombe dans le chaos.

Subtil cocktail de fantastique (vampires, lycanthropes, sorciers, mages...), de science-fiction (impression de vivre dans un monde futur) et de fantasy (fréquents passages dans l'autre monde : la Pénombre), ce récit aux rebondissements permanents nous plonge dans une atmosphère manichéenne.

A suivre :
Les sentinelles du jour (2007)
Les sentinelles du crépuscule (2008)

1 commentaire:

  1. Je suis tombé sur ces livres un peu par hasard, il a fallu me forcer un peu au début car j'ai été surpris par l'univers dans lequel j'ai atterri (je n'ai guère l'habitude de ce genre de récits) mais une fois qu'on est "dedans" il est très difficile de s'arrêter. Les personnages sont attachants, les aventures intéressantes et entrainantes et on en vient régulièrement à s'interroger sur les "bons" et les "mauvais".
    Palpitant, parfois troublant, ça vaut vraiment la peine.

    RépondreSupprimer