Sous le pseudo de Léo se cache un ex-professeur de français, pré-pensionné depuis peu.

Lire a été pour lui une agréable obligation professionnelle mais aussi un loisir délectable, une passion !

A présent qu'il a du temps devant lui, il souhaite partager ses plaisirs de lecteur, ses coups de cœur, ses avis personnels, ses comptes-rendus de lecture... sans prétention aucune!

Simplement partager... et quel meilleur lieu que la bibliothèque communale , une librairie et un blog pour y déposer les quelques« fiches » qu'il a rédigées ?




jeudi 17 décembre 2009

RUIZ ZAFÓN, Carlos, Le Jeu de l'ange, Robert Laffont, 2009

(rangé à Roman adultes 8-3 RUIZ ZAFO)

Comme pour « L'Ombre du vent », Ruiz Zafón situe son récit dans la Barcelone des années 20.
David Martin vit les vicissitudes des jeunes écrivains jusqu'au jour où un mystérieux éditeur pari­sien, Corelli, l'engage pour écrire un livre sans précédent en échange d'une très importante somme d'argent.
A l'aide d'une intrigue implacable et superbement tissée comme une toile d'araignée, Ruiz Zafón nous plonge dans une atmosphère lourde teintée insidieusement de fantastique. Il y distille en plus des réflexions philosophiques très profondes qui amènent le lecteur à réfléchir sur la condition hu­maine et sociale.
« Rien n'excite plus la foi et le zèle du dogme qu'un bon adversaire. Et plus il est invraisemblale, mieux c'est ! » (p.307) N'est-ce pas diabolique ?
Le style est impeccable (merci le traducteur) et les dialogues, notamment entre David et Isabella sa jeune secrétaire, sont des plus délicieux : véritable joute verbale.
A lire jusqu'au bout de la nuit...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire