Sous le pseudo de Léo se cache un ex-professeur de français, pré-pensionné depuis peu.

Lire a été pour lui une agréable obligation professionnelle mais aussi un loisir délectable, une passion !

A présent qu'il a du temps devant lui, il souhaite partager ses plaisirs de lecteur, ses coups de cœur, ses avis personnels, ses comptes-rendus de lecture... sans prétention aucune!

Simplement partager... et quel meilleur lieu que la bibliothèque communale , une librairie et un blog pour y déposer les quelques« fiches » qu'il a rédigées ?




jeudi 24 décembre 2009

NEVILLE, Katherine, Le feu sacré, Ed. Le cherche midi, 2009

Après « Le huit », la partie continue...
De nouveaux personnages mais aussi des anciens qui reviennent, plus mystérieux, plus troubles.
Alexandra, la fille de Solarin et de Catherine, est le personnage central de ce roman dans lequel il ne s'agit plus de rassembler les pièces du fameux jeu d'échecs offert à Charlemagne mais de savoir qui est qui : reine blanche, reine noire... qui sont les noirs, qui sont les blancs ? parce qu'une 2ème reine noire apparaît soudain !
Encore une fois, l'auteure nous fait voyager dans le temps et dans l'espace : 1822, Albanie et Italie; 1993, Russie; dans les années 2000 aux USA, dans le détroit de Bering, en Alaska...
Il y a également des flashs-backs pour permettre à ceux qui n'ont pas lu « Le huit » de comprendre l'intrigue. C.Neville se joue encore une fois de l'Histoire et de ses personnages historiques, entremê­lant énigmes, alchimie et ésotérisme.
« Le feu sacré » a été écrit 20 ans après « Le huit ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire