Sous le pseudo de Léo se cache un ex-professeur de français, pré-pensionné depuis peu.

Lire a été pour lui une agréable obligation professionnelle mais aussi un loisir délectable, une passion !

A présent qu'il a du temps devant lui, il souhaite partager ses plaisirs de lecteur, ses coups de cœur, ses avis personnels, ses comptes-rendus de lecture... sans prétention aucune!

Simplement partager... et quel meilleur lieu que la bibliothèque communale , une librairie et un blog pour y déposer les quelques« fiches » qu'il a rédigées ?




jeudi 17 décembre 2009

CAMUT, Jérôme, Malhorne, Le trait d'union du monde, Bragelonne, 2004, Vol.1

Franklin Adamov, ethnologue, découvre une sculpture en Amazonie. Elle représente un homme as­sis, de type européen, avec une épée dans les mains. Une statue semblable est également retrouvée dans une île du Pacifique et puis d'autres encore à d'autres endroits de la planète mais réalisées à des périodes différentes de l'histoire. La fondation Prométhée se donne comme mission d'élucider le mystère. Malhorne, le personnage principal, se réincarne au fur à mesure des siècles et aurait existé depuis la préhistoire; et c'est son histoire qui est au centre du 1er tome.
Récit intéressant et agréable à lire, bien construit et où il est question de philosophie, de mythologie, de métempsychose... Pour l'écriture et la psychologie des personnages... à voir dans les autres tomes si l'auteur s'améliore... ! Affaire à suivre !
La trilogie prévue au départ est devenue une tétralogie.
Tome 2 : Les eaux d'Aratta. Tome 3 : Anasdahala. Tome 4 : La matière des songes.
La morale : « Contente-toi de peu et amuse-toi de tout. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire