Sous le pseudo de Léo se cache un ex-professeur de français, pré-pensionné depuis peu.

Lire a été pour lui une agréable obligation professionnelle mais aussi un loisir délectable, une passion !

A présent qu'il a du temps devant lui, il souhaite partager ses plaisirs de lecteur, ses coups de cœur, ses avis personnels, ses comptes-rendus de lecture... sans prétention aucune!

Simplement partager... et quel meilleur lieu que la bibliothèque communale , une librairie et un blog pour y déposer les quelques« fiches » qu'il a rédigées ?




lundi 29 mars 2010

PICART, Hervé, L'orgue de quinte, Castor Astral, 2009, L'Arcamonde 2

Deuxième enquête de l'antiquaire. Victor Brunel, beau-père de Frans Bogaert, fait découvrir la ville de Provins à l'antiquaire. C'est le dernier endroit où l'on a vu Laura, l'épouse de Frans partie un beau jour sans raison. A Provins, c'est jour de Brocante et Frans déniche par hasard un objet insolite qu'il s'empresse d'acheter en marchandant. L'objet en question serait un « orgue à liqueurs ». Pas convaincu, l'antiquaire va faire des recherches.
Je pensais relire en diagonale ce roman pour lequel je n'avais pas rédigé de fiche mais c'était sans compter avec le bonheur de redécouvrir cette langue bien tournée derrière laquelle on sent le philologue, le latiniste qu'est Picart. Écriture, certes, un peu précieuse mais tellement agréable à lire, piquée de quelques traits d' ironie fine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire