Sous le pseudo de Léo se cache un ex-professeur de français, pré-pensionné depuis peu.

Lire a été pour lui une agréable obligation professionnelle mais aussi un loisir délectable, une passion !

A présent qu'il a du temps devant lui, il souhaite partager ses plaisirs de lecteur, ses coups de cœur, ses avis personnels, ses comptes-rendus de lecture... sans prétention aucune!

Simplement partager... et quel meilleur lieu que la bibliothèque communale , une librairie et un blog pour y déposer les quelques« fiches » qu'il a rédigées ?




vendredi 12 février 2010

KAMINSKY, Sarah, Adolfo Kaminsky, Une vie de faussaire, Calmann-Lévy, 2009

Dieu sait que les biographies ne sont pas « ma tasse de thé », mais le récit de Sarah Kaminsky – roman biographique ou biographie romancée – consacré à son père m'a beaucoup plu. Comme son père, Sarah est une « gentille » faussaire puisqu'elle déguise son roman en une « autobiographie » : Adolfo en est le narrateur. Témoignage, récit de vie, fiction ... qu'importe, ça se lit... et c'est franchement très agréable.
« J'avais toujours veillé à ce que mon savoir et mes techniques ne servent qu'à des causes légitimes. J'avais toujours veillé à ne jamais transiger avec mon sens de l'éthique et de la moralité. » (p.120)
« Ma vie de faussaire est une longue résistance ininterrompue car, après le nazisme, j'ai continué à résister aux inégalités, aux ségrégations, au racisme, aux injustices, au fascisme et aux dictatures. » (p. 254)
C'est une très belle histoire mais c'est surtout une belle leçon d'histoire.
Voir la vidéo/conférence :
http://www.dailymotion.com/video/xc2jnt_sarah-kaminsky-a-tedx-paris-2010_webcam

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire