Sous le pseudo de Léo se cache un ex-professeur de français, pré-pensionné depuis peu.

Lire a été pour lui une agréable obligation professionnelle mais aussi un loisir délectable, une passion !

A présent qu'il a du temps devant lui, il souhaite partager ses plaisirs de lecteur, ses coups de cœur, ses avis personnels, ses comptes-rendus de lecture... sans prétention aucune!

Simplement partager... et quel meilleur lieu que la bibliothèque communale , une librairie et un blog pour y déposer les quelques« fiches » qu'il a rédigées ?




vendredi 3 septembre 2010

GRENVILLE, Kate, Le fleuve secret, Métailié, 2010

Coup de cœur de Léo.
Né pauvre à Londres, William Thornill, après une enfance digne des romans de Dickens, devient batelier sur la Tamise et épouse la jolie et agréable Sal. Pris la main dans le sac lors d'une tentative de vol de bois exotique, Will est condamné à la pendaison. Grâce à l'acharnement de son épouse Sal, sa peine est commuée en détention à perpétuité aux Nouvelles-Galles du sud (Australie, Sydney). Sal et leur fils font partie du voyage. Redevenant un homme libre après cinq ans, il va s'installer au bord du fleuve au milieu de la forêt sauvage. Arrive alors la confrontation de deux mondes diamétralement opposés : celui du colon qui s'approprie légalement une terre sauvage pour l'exploiter en famille et celui de l'aborigène qui se sent spolié d'une partie de sa terre et de celle de ses ancêtres. Will et Sal sont des personnages forts, tenaces, attachants, qui se soutiennent dans toutes leurs épreuves. Le ton est juste, la tension narrative est constante et soutenue avec des passages très durs auxquels le lecteur ne peut pas rester insensible. De plus, l'auteure ne juge ni les personnages ni les actes des uns et des autres; elle laisse ce soin aux lecteurs et il y a là matière à réflexion sur le thème de la colonisation.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire