Sous le pseudo de Léo se cache un ex-professeur de français, pré-pensionné depuis peu.

Lire a été pour lui une agréable obligation professionnelle mais aussi un loisir délectable, une passion !

A présent qu'il a du temps devant lui, il souhaite partager ses plaisirs de lecteur, ses coups de cœur, ses avis personnels, ses comptes-rendus de lecture... sans prétention aucune!

Simplement partager... et quel meilleur lieu que la bibliothèque communale , une librairie et un blog pour y déposer les quelques« fiches » qu'il a rédigées ?




lundi 14 juin 2010

MEAD, Richelle, Succubus blues, Bragelonne, 2009,

La narratrice, Georgina Kincaid, employée dans une librairie, est aussi un succube (démon femelle) qui puise son énergie chez les mortels qu'elle met dans son lit. Mais, à Seattle, sévit un justicier qui s'en prend tout à coup aux immortels : vampires, succubes, anges et démons. La chasse à l'homme commence.
« Succubus blues » appartient au genre « bit lit » (littéralement = littérature mordante pour jeune-fille) (voir aussi chick lit), espèce de « fantasy urbaine » écrite par des femmes (Hamilton, Harrison, Meyer...).
Le scénario est bien construit et l'intrigue est plaisante : action, humour, sentiments (avec une ou deux scènes un peu chaudes). Distrayant et léger ! Pour les amatrices du genre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire