Sous le pseudo de Léo se cache un ex-professeur de français, pré-pensionné depuis peu.

Lire a été pour lui une agréable obligation professionnelle mais aussi un loisir délectable, une passion !

A présent qu'il a du temps devant lui, il souhaite partager ses plaisirs de lecteur, ses coups de cœur, ses avis personnels, ses comptes-rendus de lecture... sans prétention aucune!

Simplement partager... et quel meilleur lieu que la bibliothèque communale , une librairie et un blog pour y déposer les quelques« fiches » qu'il a rédigées ?




jeudi 3 juin 2010

GLATTAUER, Daniel, Quand souffle le vent du nord, Grasset, 2010

Léo reçoit par erreur un courriel d'une certaine Emmi qu'il ne connaît pas et qui souhaite résilier un abonnement. Emmi récidive et un échange de courriels s'engage entre Léo et Emmi.
Si j'ai aimé ?, Non, j'ai adoré ! Moi, c'est trois jours qu'il m'a fallu pour le lire tant je tardais à le terminer... je savourais mon plaisir de lire. J'ai apprécié l'originalité, le ton, le rythme, les personnages, la sensibilité des échanges, toutes les réparties fines tant celles de Léo que celles d'Emmi/Emma. C'est un roman à décanter et à déguster comme un vieux millésime. Tout m'a plu. Coup de coeur parfait ! Ça change des thrillers et polars actuels ! Un peu de "sentiment", ça réchauffe et, tout en lisant, je buvais mes verres de vin rouge français et quelques verres de "Whiskey" (orthographe d'Emmi) au gré de ces échanges virtuels pour entrer pleinement dans le monde des personnages. Et qu'importe le "vent du nord", cela a été un vent frais et agréable, tel une agréable brise pendant quelques heures !
(Rem. : tel ou telle, les deux sont permis, voir Hanse : accord avec le 1er ou le 2ème terme de la comparaison)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire