Sous le pseudo de Léo se cache un ex-professeur de français, pré-pensionné depuis peu.

Lire a été pour lui une agréable obligation professionnelle mais aussi un loisir délectable, une passion !

A présent qu'il a du temps devant lui, il souhaite partager ses plaisirs de lecteur, ses coups de cœur, ses avis personnels, ses comptes-rendus de lecture... sans prétention aucune!

Simplement partager... et quel meilleur lieu que la bibliothèque communale , une librairie et un blog pour y déposer les quelques« fiches » qu'il a rédigées ?




jeudi 12 août 2010

LEWIS Simon, Trafic sordide, Presses de la Cité, 2009

Genre : polar/thriller

Un policier reçoit une communication téléphonique de sa fille : elle l'appelle au secours et veut qu'il vienne la chercher. Jusque là, rien de très original mais ça le devient quand on apprend que le policier est un inspecteur chinois, que sa fille fait des études à Londres. L'inspecteur Jian se lance alors à sa recherche et arrive à Londres sans connaître un mot d'anglais, ni les coutumes anglaises. En plus, il est du genre « rentre dedans » pas dans le style britannique.
Ding Ming et son épouse Petite Ly sont arrivés clandestinement en Angleterre, la Montagne d'or, en même temps que des dizaines d'autres Chinois. Trafic d'êtres humains et exploitation s'ajoutent à l'enquête de Jian.
Lewis exprime la confrontation entre deux cultures dans un style direct, à travers des actions rapides et haletantes, des chapitres courts et des actes violents entrecoupés de réflexions des personnages et des idées reçues qui permettent de souffler un peu. Mais l'enquête de Jian l'emporte sur la description du sort des êtres humains dans ce commerce sordide, annoncé pourtant sur la 4ème de couverture. Et puis, on reste un peu sur sa faim : le final est un peu précipité. Bon moment de lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire